1356 - 1511 Registres des Comptes des marcs

Les registres de Comptes des « marcs » de Dijon représentent la population et la fiscalité en Bourgogne à la fin du Moyen Age, et le marc en était la monnaie au tout début, et le nom y a subsisté.

Il se trouve donc aux AD 21 les registres des comptes des marcs de Dijon allant de B 11483 (1356) à B 11502 (1511) et c’est grâce à ses numérisations et relevés que Maurice Monsaingeon que je remercie bien ici, a pu me donner un coup de main sur certains patronymes côte-d’Orien qu’il étudie et dont j’avais besoin.

Depuis celui-ci, m’a offert son livre afin que je puisse mieux voir les choses, car je dois dire qu’il a accompli un travail d’une très grande précision qui permet de reconstituer tout un système de vie, et surtout de pouvoir travailler avec ses fichiers de type Exel.

            Dijon au temps des Ducs et des Rois 1356, vue 054 de B 11483 (Dijon)

J’y ai même vu au passage les DAMOTTE de Dijon !

Il existe aussi des registres des marcs sur Beaune, Semur et Monbart.

Pour ceux qui veulent en savoir plus, voici une communication faite par Henri Dubois et forte intéressante à lire.

                  Population et fiscalité en Bourgogne à la fin du Moyen AgePopulation et fiscalité en Bourgogne à la fin du Moyen Age