Val-des-Choux

 

   Val des Choues, Abbaye du XIII ème siècle Val des choux 3 Val des Choues: vue générale  Abbaye du Val des Choux (vue Y.D. 1981)  Val-des-Choux (AD 21)  Val-des-Choux (AD 21)                                                                

 

                                                                             Val-des-Choux, Val-Saint-Lieu

Il y a très peu de temps j'ai découvert dans les registres paroissiaux de Villiers-le-Duc un petit registre qui a échappé à la Révolution sous le nom de

                                     H66 - Val-des-Choux : Vêtures, Professions et Sépultures

Vers le milieu du 18ème siècle le Val-des-Choux ne comptait plus que 4 religieux parmi lesquels il n'y avait de prêtre que le le prieur.

"" Les Cisterciens de Sept-Fons dans l'Allier, saississant judicieusement l'occasion qui leur est offerte en 1759 par l'évêque de Langres, Gilbert de Montmorin, fondent la colonie du Val-Saint-Lieu sur l'ancien grand prieuré du Val-des-Choux et réussirent à faire prospèrer cette maison""  Un groupe de 15 moines et de 11 convers y arrivent en mars 1762, Ils profitent de la situation nouvelle pour vouloir reprendre plus exactement l'observation de la Régle de Saint-Benoît. Dom Dorothée Jalloutz, abbé de Saint-Fons est le supérieur des 2 groupes. Il encourage cette réforme qui est adoptée ensuite à Sept-Fons. Le recrutement y est important, en août 1789, 3 novices prennent l'habit et 2 font profession, et en 1790 les autorités révolutionnaires recensent 18 moines et 26 convers.

 Voici le relevé que j'ai pu en faire:  

                   Val-des-Choux (Val-Saint-Lieu)Val-des-Choux (Val-Saint-Lieu)

 

                   Dépot du coeur de Mgr de MontmorinDépot du coeur de Mgr de Montmorin

Suite à ce relevé je dirai que les canditats venaient des environs et de toutes la France à tout âges (de 18 à 67 ans) et quelque soit leur formation ils faisaient leurs Voeux de Convers assez rapidement et ensuite environ un an après certains passaient leur Profession. Bien sûr ils employaient aussi pas mal de personnels extérieurs des environs qui vivaient avec eux et qui finissaient leurs jours dans l'hôpital du Val-des-Choux et étaient enterrés dans leur cimetière. Il y a quelques actes (barrés) de décès de Convers, car je suppose qu'ils n'auraient pas du être écrit dans ce registre, ceux-ci décèdaient sur leur natte et sur la cendre !! Je n'ai pas noté le nom des prieurs car ils changent trop souvent.

Et fin août 2016, un de mes lecteurs Frère Jean-Bénilde, archiviste de l'Abbaye de Tamié, que je remercie bien ici, m'a fait parvenir quelques compléments que voici:

                  Expulsion du Val-des-Choux 1792Expulsion du Val-des-Choux 1792

                  Val-des-Choux personnel 1790Val-des-Choux personnel 1790

                  Val-des-Choux (histoire Mignard)Val-des-Choux (histoire Mignard)

                  Val-des-Choux (dessins, plan, vue aérienne)Val-des-Choux (dessins, plan, vue aérienne)