1584 Graines et Légumineuses

En 1584, les habitants de Chaugey recoltaient  sous forme de gerbes, des graines de blé, d'orge et d'avoine, mais surprise iis cultivaient aussi sous forme de gerbes des légumineuses telles que les pois, les fèves, les lentilles, les vesces et les gesses. Et depuis longtemps déjà ils étaient redevables de rentes de 11 gerbes l'une, puis  de 14 gerbes l'une pour les graines, et 11 gerbes l'une pour les légumages, envers les Seigneurs. Bien sûr tout cela était sujet à des litiges, lorsque les habitants moissonnaient, ils étaient tenus d'appeler par trois fois le rentier ou le commis du Seigneur, lesquels venaient compter les gerbes afin de prélever celles dues aux Seigneurs.

On notera au passage l'emploi du mot rentier.

Les habitants de Chaugey viennent donc jusqu'au Château de Voulaines pour y rencontrer le Grand Prieur de Champagne, afin de négocier les rentes de gerbes. Bien sûr ce genre de document donne une liste des habitants de Chaugey en 1584, voici la transcription de l'acte:

  1584 Accord entre Michel de Seure et les habitants de Chaugey1584 Accord entre Michel de Seure et les habitants de Chaugey

 

J'ai noté chez le notaire Faulle VIARD en 1541 que les habitants de Beneuvre étaient redevables de 13 gerbes l'une envers le Seigneur, et ceux de  Bure de 12 gerbes l'une, tout cela sans plus de précision mais c'est déjà pas mal de le savoir, c'est pour cela que le document ci-dessus est très important.