Présentation

Le 21 septembre 2010

 

Bonjour à tous

 

        Je viens donc de créer ce petit site (car sur un blog on ne sait pas insérer les dossiers de type Excel) consacrés aux Dépouillements et Relevés de certains Registres Paroissiaux du Châtillonnais que vous découvrirez plus loin.

Les BMS (Baptêmes, Mariages et Sépultures) que je mets en ligne vous permettront d'améliorer votre généalogie.   

 Petites explications avant d’aller plus loin.

Il existe deux types de registres paroissiaux :

      - la série E DEP (comme dépôt) qui est dite collection Communale, version originale

      - la série 2E qui est dite collection Départementale

 Il faut savoir que les registres paroissiaux en ligne sur les AD21 sont des numérisations effectuées à partir des microfilms réalisés par les Mormons à la fin des années 60, il y a déjà plus de 45 ans.

Voici deux liens pour accéder rapidement aux AD21 (Archives Départementales du 21) pour ceux qui veulent faire connaissance.

 http://www.archives.cotedor.fr/cms/archives-en-ligne.html (accès aux AD21)

 http://www.archinoe.net/console/ir_ead_visu.php?PHPSID=04aqq0ubm7l0fifid11ccabl92&ir=914&l=1024&h=708 (accès direct aux registres paroissiaux des AD21)

 Cela implique des vues pâles, floues, et manquantes, que je m’efforce de faire modifier ou rajouter par le « Webmaster » des AD21. Et bien souvent, lors des lectures,  il y a aussi des manques, c'est-à-dire des noms et des dates qui sont pris dans la partie centrale entre deux pages, chose qui n’existe plus avec les nouveaux systèmes de numérisation.

D’où l’intérêt des relevés systématiques, car je peux faire très souvent des déductions que je signale à l’aide d’une étoile *.

 

J'ai laissé dans mes fichiers Excel, une ou plusieurs colonnes où apparaissent les numéros des vues, ceci à titre indicatif, car à la moindre modification du Webmaster (adjonction ou supression de pages), tout est décalé dans un sens ou dans l'autre.

 

Malgré tout, cela permet de retrouver rapidement un acte si besoin est, afin d’y voir plus de détails (par exemple les familles présentes lors d’un mariage et les signatures) et bien sur j’ai certainement fait des erreurs de frappe ou d’inattention que je corrige au fur et à mesure des éditions.

 Dans ces mêmes colonnes il y a aussi des références Jpo, elles concernent des numérisations  récentes qui ont été réalisées suite par Jos Pierre Outters que je remercie ici même, car elles m’ont permis d’avancer et de lever pas mal d’inconnues.

Dans ce cas, il n’y a pas de vue manquante tout est bien figé.

 J’en ai bientôt terminé, mes relevés sont tous au format Excel, ce qui implique la possibilité de faire jusqu’à trois sortes de tris maximum de votre choix par pages. Et n’oubliez pas que si vous désirez revenir à l’état initial sur une page il suffit de faire un tri sur la première colonne appelée « Compteur », cette colonne est là pour ça.

Lors d’un tri les patronymes ne s’écrivent pas toujours pareils.

Ex: si vous regardez uniquement CHAUCHOT , vous oubliez tous les CHOCHOT, CHOICHOT et autres variantes.

Ex : si vous regardez MESTANIER, il y a aussi MISTANIER

Ex : si vous regardez ELIE, il y aussi ELY, HELIE, HELY

Ex : si vous regardez AUBRY, il y a aussi  OBRY

Il en est ainsi pour tous les patronymes, certains évoluent même complètement.

Pour les prénoms c’est pareil, chaque curé avait son écriture.

 

 J’ai effectué de nombreuses recherches sur mes patronymes à partir des recensements en ligne sur les AD21, puis en passant sur les différents registres  en ligne qui nous amènent jusqu' à la Révolution.

Et de la, grâce à mes fichiers Excel, on trouve la suite à chaque fois.

Et pour finir et aller encore plus loin, n’oubliez pas les relevés gratuits des actes notariés sur le site de Philippe Duchatel et de Alix Noga que je remercie ici aussi.

http://www.notaires21.fr/index.html

 

J’oubliai de me présenter, je suis Yves Degoix dont la famille est originaire de Minot (CM de 1591) et précence de parcelles de terre à Minot au nom d'un hoirs: Nicolas DEGOIX dès 1578 chez le notaire Girard MALLAPART.

 

Nous y reviendrons plus tard et n'oubliez pas mon petit livre d'Or pour ceux qui me lisent jusqu'au bout....

 

Yves